Lifestyle

Comment j’ai repris le contrôle total de ma vie

« on a deux vies et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une »

 – confucius

 

Me retrouver là à vous raconter cette histoire est un grand moment pour moi ! Voilà, en 2018, une chose fabuleuse m’est arrivée : un déclic ! Ce fut comme une révélation, une vraie prise de conscience qui m’a poussé à revoir tant de choses dans mon quotidien que je pourrai affirmer aujourd’hui être devenue une autre personne. Mais la vérité et simplement que je n’ai fait que devenir enfin celle que je suis. Je suis passée d’une vie habituelle, une vie normal. Dictée par le poids des traditions, des habitudes. Et c’est une vie en conscience que j’ai désormais. Laissez moi vous narrer mon histoire.

Une route ordinaire, un jour ordinaire 

Ce jour-là je revenais d’une nuit chez ma cousine. Le ciel était gris et je m’étais levée avant l’aube afin de parcourir les 200 kilomètres qui me séparaient de mon domicile afin d’y suivre mes cours. Ce sont les détails qui habituellement finissent vite oubliés, mais lorsqu’ils marquent un virage flagrant d’une vie. Ces détails restent, et s’ancrent en nous. Il s’est alors passé une chose malheureusement banale dans notre quotidien. Vous allez me dire, quoi juste ça ? Et oui juste ça qui me sera arrivé sans doute des dizaines de fois par le passé ; et pourtant, cette fois-là, ma conscience s’éveilla… Qui sans doute sommeillait au fond de moi depuis longtemps (quel drame). Ce jour-là, j’ai doublé un camion transportant du bétail. A ce moment-là, mon esprit allait commencer sa routine habituelle dans ces cas-là, je détournais le regard afin d’éviter de regarder la vérité en face de ces pauvres petits bestiaux, l’innocence même de la nature, envoyé à la mort. Mais ce jour-là, j’ai fixé ce camion, et quelque chose en moi s’est éveillé. Si je ne supporte pas cette abomination et si je suis choquée pour l’horreur de cette vision monstrueuse, pourquoi je ne cesse pas définitivement cette activité dans mon quotidien personnel ? Ce jour-là, on était fin juillet et je prenais la décision de devenir végétarienne.

Si je ne l’accepte pas, je n’y contribue pas.

Illico, je me suis mise à me renseigner. C’est vrai la consommation de viande est tellement ancrée dans notre quotidien, dans nos traditions. Alors pour sauter le pas, je me suis renseignée, beaucoup. Afin de bien faire les choses, afin de garder une bonne alimentation, une bonne santé. Et ce fut pour moi le début d’une cascade. La prise de conscience qui m’incita à regarder ma vie et mes actes dans l’ensemble, de prendre conscience de tout ce que je faisais. Et enfin je commençais à vivre en conscience.

En découvrant l’univers végétarien, j’ai vu bien plus encore que je ne pouvais le soupçonner. J’ai découvert d’autres souffrance créée juste afin de produire notre confort. Des souffrances pour produire d’autres produits d’origine animal, comme les produits laitier, les œufs, le cuir ou encore la cire de nos bougies. Si je ne voulais pas causer la mort pour me nourrir je ne voulais pas non plus toute cette souffrance pour juste mon petit confort… et en plus quand on dit confort ? Mais franchement, le bien-être et la joie d’être en accord avec ses convictions : bienveillance, respect ! Ça n’a rien à voir, et c’est profondément plus satisfaisant !

Et pour vivre pleinement une vie consciente j’ai découvert la méditation qui m’aide à faire le vide, à mieux vivre l’instant présent, à reprendre contact avec moi-même. De fil en aiguilles, j’ai compris que je ne vivais pas malgré mon corps… Bah oui, avant je pensais que j’étais « une personne plutôt intellectuel » et je le délaissais complètement en oubliant l’adage « un esprit sain, dans un corps sain ». J’ai compris que notre corps est le propre de notre vie sur terre. Il nous offre nos sens, il est quand même super utile pour se déplacer non ? Et en avoir un bon usage, nous permet de vivre mieux, non ? Eviter d’être essoufflé, éviter de se sentir mal sans trop savoir pourquoi… Bref, je me suis donc mise au sport, ce qui représente un changement considérable dans ma vie. Et c’est là qu’est entré en jeu le yoga. J’y est découvert un moyen de passer un temps magique avec moi-même. De tester ce corps que je redécouvrais presque. De sentir mes limites, de les repousser, de me détendre, mais aussi de méditer et de me sentir mieux dans ma peau, en faisant connaissance avec elle et en l’acceptant.

Toutes ces grandes choses en ont forcément impliqué de plus petites maintenant qui sont la base de ma façon de vivre chaque instant. L’autodiscipline dont je vous ai parlé récemment en est une. Ma manière de consommer à changé, j’ai compris qu’il n’y avait pas que l’alimentation ou la souffrance animal. Mais aussi des problèmes éthiques, des produits néfastes pour tout le monde, des déchets, et la recherche perdue d’avance d’un bonheur qui ne se trouve pas dans les biens matériels.

Il y a aussi l’écoute qui est différente. Ma façon de percevoir ma vie en général ! Car nous ne mesurons jamais assez suffisamment l’effet que peut avoir notre état émotionnel et même nos convictions sur notre façon de voir les choses. Et c’est justement cette façon de voir les chose, cette perception que nous avons de notre réalité qui à un impact et qui définit comment nous allons ressentir notre vie ! Etre plus conscient et plus présent, c’est être heureux !

Et même si dans les premiers temps j’ai eu honte de mettre tant de temps à comprendre ces choses qui sont devenues mes bases. Aujourd’hui enfin, je l’accepte, oui ça aura pris du temps pour avoir ce déclic. Mais pour rien au monde je ferai un banal retour arrière. Avec le recul d’aujourd’hui sur mon changement qui doit dater maintenant de six mois, je suis fière et pleinement heureuse d’être moi-même. Je me sens bien, rien que de m’être libéré, rien que d’être moi. Et puis ça ne s’arrête pas, quand on a pris un chemin comme celui-là, chaque jour devient un terrain de jeu d’expérience. Les leçons de la vie sont des cadeaux qui nous aident à apprendre et à grandir. Et chaque jour, j’apprend de tout et de chacun. Chaque jour est nouveau et unique. Chaque jour est une nouvelle chance de devenir encore meilleur.

 

Vous aussi soyez heureux en étant la meilleure version de vous-même,

Bien à vous,

Léa

2 871 commentaires